mardi 28 décembre 2010

Maxam ou la rencontre avec une masseuse danseuse !


Maxam ... à l'envers comme à l'endroit, un palindrome évoquant la MAternité ou plutôt le milieu originel où l'on se sent chez soi et aXé sur nous même pour retrouver l'hArMonie ("ma", "x", "am").
En effet, à peine traversée la cour, nous sentons bien que nous ne sommes déjà plus dans la réalité. A la vue de l'accueillante entrée, la zenattitude nous envahie !
J'ai testé le massage Abhyanga d'1 heure un soir d'été, j'étais un peu nerveuse ce jour là et cela n'a pas duré longtemps !

une carte de massage incroyable
D'ailleurs ils ont un choix de 32 massages traditionnels !!! Je n'en avais jamais vu autant et je ne connaissais que celui-là (j'exagère, mais bon!)
Le massage sur le futon chauffé était des plus réconfortants et l'épaisseur de serviettes ajoutaient à ce bien-être un moelleux et une douceur très agréable ! Mais surtout, ce qui m'a le plus marqué c'était la façon dont la masseuse se déplaçait, on aurait dit comme un ballet au-dessus de moi ! Comme si elle fendait l'air avec grâce et de manière attentionnée.
C'est dire que tout était parfait : le massage était harmonieux et pratiqué dans une pièce chauffée et tamisée et la masseuse contribuait à cette harmonie par la fluidité de ses gestes et mouvements !
A ce jour, je n'ai retrouvé nulle part cette sensation (même en fermant les yeux !) .

A la fin du massage, j'ai expliqué à la jeune femme ce que j'avais ressenti et c'est là qu'elle m'a dit qu'elle prenait des cours de danse classique la journée !
Il me semble qu'elle s'appelait Stéphanie si ça vous dit !



  • Contact & adresse : Maxam - 34 bis rue Vignon- 75009 Paris // Tél. : 01 44 51 14 76
  • Métro : Madeleine (ligne 14)
  • Ouverture : du lundi au samedi de 10 heures à 22 heures et le dimanche de 11h30 à 17h30
  • Tarif quelque soit le massage : 1 heure = 95€ // 1h30 = 140€
  • Le plus : il propose chaque semaine un massage à l'honneur avec 20% de réduction ! 

EDIT D'AVRIL 2011 : Maxam a fermé ses portes, voici l'article à ce sujet : CLIQUEZ POUR LIRE

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire